05 46 67 40 00
canards-rochelais@orange.fr
Handisport
Déconnecté - connexion
  La pratique est accessible à la majorité des personnes handicapées (physiques, moteurs, visuels, auditifs).  

  L’approche pédagogique proposée par la Fédération permet au licencié débutant d’apprendre à nager en autonomie pour s’adonner à une pratique de la natation en loisir ou en compétition.

  Ce « savoir-nager » peut également lui permettre d’accéder aux activités nautiques et de se libérer des contraintes d’un appareillage et de la pesanteur.
Handisport-Les news
Champion de France N2 du 100 m à 18 ans, vice-champion de France l’année suivante et champion régional toutes catégories des 100 m nage libre, la même année, Jérémy Jaboeuf est entraîneur de natation à la section handisport des Canards Rochelais depuis sa création, en 2009. Collégien, il découvre la natation dans la section sportive. À l’heure du lycée, il entre dans ce club et obtient des résultats dans sa discipline. 
 
Parallèlement, ce Villedouzais qui voulait devenir aide-soignant, se trouve une vocation à aider les personnes handicapées, suite à une croisière interîles (Ré, Aix, Oléron…) de trois jours, alors qu’il était élève de 1ère. Il se porte volontaire pour accompagner des autistes de l’Institut médico-éducatif (IME) du Breuil, à Saint-Ouen. De là, il veut devenir éducateur sportif pour personnes handicapées, une noble cause qu’il met à profit en obtenant le certificat de qualification handisport (CQH), et devient entraîneur handisport des Canards Rochelais : « J’agis sur les moyens d’adaptation par rapport aux différents types de handicap », explique-t-il. 
 
Sportifs de haut niveau 
 
Chaque année, des athlètes sont sélectionnés au Championnat de France handisport. Il entraîne, entre autres, Catherine Lafitte, amputée des tibias – qui trouve dans la compétition plus une volonté de relever un défi que d’emporter la médaille -, et Mathieu Machefert, 37 ans, préparateur physique au Stade rochelais et ancien rugbyman professionnel, qui est hémiplégique (paralysie d’une ou plusieurs parties du corps) depuis huit ans. Le nageur et son coach s’entraînent depuis quelques années et les efforts ont payé au dernier Championnat de France de natation handisport (du 29 juin au 2 juillet), à Montpellier, car Mathieu est revenu avec le titre de vice-champion de France sur 100 m papillon catégorie N2. 
 
Des efforts constants 
 
Jérémy avait sélectionné un deuxième nageur, Bruno Picard, 29 ans, hémiplégique également, mais depuis sa naissance, qui accède à son premier titre individuel : champion de France des 50 m nage libre catégorie N2. Il prépare sa licence 2 en mathématiques à l’université de La Rochelle, et ambitionne d’atteindre le temps élite N1 afin d’intégrer les nageurs valides. 
 
Ces bons résultats confirment le travail réalisé de Jérémy et de ses collègues qui soulignent la bonne santé de cette section affiliée à la Fédération française handisport. Jérémy précise : « Les entraînements durant l’année, se déroulent sur 2 à 3 kilomètres de nage par séance, ceci trois fois par semaine. Cela leur demande des efforts sur la synchronisation des mouvements, concernant les hémiplégiques, mais le résultat est là. Ils ont l’esprit de compétition et la volonté est bien présente. » 
 
Fiers de ses sportifs, Jérémy, qui a plongé aux côtés de Laure Manaudou et Franck Esposito, réfléchit à se professionnaliser dans le sport adapté. En attendant, repos bien mérité pour tout le monde avant la reprise des entraînements le mois prochain dans un club qui compte presque 600 adhérents (tout confondus). 

CHAMPIONNAT DE FRANCE A MONTPELLIER

Bruno picard champion de France du 50NL catégorie N2. 
Mathieu MACHEFERT vice champion de France sur 100 mètres papillon catégorie N2
De  gauche à droite
Catherine  Jérémy Bruno  Mathieu